?? Calais (62) : Exercice de sauvetage de grande ampleur en mer

?? Calais (62) : Exercice de sauvetage de grande ampleur en mer

Crédit photo : © AFP / PHILIPPE HUGUEN


Ce vendredi, dès 7 H 30, un exercice de grande ampleur baptisé SAR Calais 2019 (Search And Rescue) a été organisé par la Préfecture du Pas-de-Calais (62) et la Préfecture de la Manche et de la Mer du Nord (50) au large de la ville de Calais. En collaboration avec la société DFDS qui a mis à disposition le ferry Côte d’Albâtre, 500 personnes ont participé à la simulation dont 110 pompiers des SDIS (Services Départementaux d’Incendie et de Secours) du Pas-de-Calais et du Nord.

L’objectif de l’opération était d’exercer et d’améliorer la coordination entre les différents acteurs de la chaîne des secours le tout basé sur un scénario de collision en mer entre un ferry et un cargo. Une attention particulière a été mise sur la coordination entre les différentes équipes : maritimes, terrestres et aériennes.

À 13 H 45, à eu lieu le retour du bateau à quai ainsi que le début de l’évacuation des victimes par les sapeurs-pompiers ainsi que les autres secours terrestres. Un PMA (Poste Médical Avancé) a été installé afin de faciliter le tri des victimes fictives.

Au total 170 blessés fictifs ont joué le jeu durant la journée dont 140 qui se trouvaient en état d’urgence relative et 30 en urgence absolue. Des étudiants infirmiers venus de l’ensemble du littoral ont été invités à cette simulation afin de se mettre dans la peau d’une victime.

Les marins-pompiers de Marseille ont eux aussi été de la partie, ce qui a permis la présentation au ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner en déplacement pour l’occasion, la capacité nationale de renfort pour les sinistres à bord des navires (CAPINAV).

Durant l’opération le système SINUS a été utilisé, permettant le suivi informatique des victimes en temps réel du lieu de l’intervention jusqu’à l’hôpital grâce à un code barre.

L’exercice s’est terminé à 20 H 15. Afin d’être au plus proche de la réalité, les blessés fictifs ont été transportés au centre hospitalier de calais.

Deux hélicoptères, l’un de la Marine Nationale et l’autre venant de Belgique n’ont pas pu participer à l’opération due aux conditions météorologiques défavorables.


MOYENS ENGAGÉS

Pompiers : 110 sapeurs-pompiers dont 90 du SDIS 62 et 20 du SDIS 59 en collaboration avec le Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille

Sécurité civile : un hélicoptère

SMUR : plusieurs équipes de Boulogne-sur-Mer (62) et du Havre (76)

SNSM : plusieurs équipes de Calais (62)

Rémi

Rédacteur

RECRUTEMENT RÉDACTION

Dans le cadre de son développement, Pompier Actu recherche les talents de la rédaction de demain. Si vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et porteuse de projets, nous recherchons des candidats motivés pour des portes variés.

 

Résultat de recherche d'images pour "bouton je postule"