?? Montirat (11) : 900 hectares de végétation en feu

?? Montirat (11) : 900 hectares de végétation en feu

Crédit photo : © L’INDÉPENDANT / NATHALIE AMEN-VALS


Jeudi 15 août 2019, point de situation selon le commandant Philippe Fabre, chef du groupement opérationnel du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) :

22h30 : Le feu est circonscrit, 450 sapeurs-pompiers sont toujours sur place. 39 largages d’eau ont été effectués aujourd’hui.

12 h 00 : Actuellement 900 hectares brûlés et 510 sapeurs-pompiers sont sur site. Pas de menace directe aux habitations n’a été révélée. 22 personnes ont dû être évacuées d’un gîte viticole à Pradelles-en-Val alors que les habitants de la zone sont toujours confinés.

De fortes rafales de vent sont attendues ce jeudi ce qu’il ne va pas faciliter le travailles des sapeurs-pompiers.

4 Canadairs et 2 Dash, on reprit le largage d’eau et de retardant ce matin.

2 colonnes feu de Nîmes (SDIS 30) et Aix-en-Provence (SDIS 13) sont arrivées dans la nuit et se matin une nouvelle colonne feu venue de Bretagne et une autre de la Sécurité civile de Nogent-le-Rotrou (28).

Au total ce sont 28 GIFF (4 camions feux de forêt et un véhicule léger tout terrain) des pompiers qui sont engagés. Épaulés par une unité de la Sécurité Civile, 4 Canadairs et 2 Dash.

 

Mercredi 14 août 2019il était un peu plus de 16 heures quand un feu de végétation s’est déclenché dans la commune de Montirat (11).

Plus de 500 sapeurs-pompiers sont actuellement sur place et plus de 500 hectares de végétation ont déjà pris feu. De nombreux moyens terrestres et aériens sont engagés pour lutter contre la propagation rapide des flammes à cause de nombreuse rafales de vent de plus de 50 km/h.

De nouveaux moyens supplémentaires des SDIS 09, 31 et 81 sont arrivé en renfort.

Un total de 9 GIF (Groupes Incendies Feu) et 4 Canadairs de la Sécurité civile sont en train d’intervenir sur ce violent feu de végétations difficile d’accès par les voies terrestres.

2 nouvelles colonnes feux de forêt devraient arriver dans la nuit de Nîmes et d’Aix-en-Provence.

Le panache de fumée étant tellement volumineux qu’il est possible de l’apercevoir à des dizaines de kilomètres à la ronde dans l’après-midi.

Les populations situées à proximités sont confinées chez elles.

Aucune victime et dégâts matériels n’est à déplorer ce soir.

L’origine du départ de feu n’est pas encore connue, la cellule d’identification criminelle de la gendarmerie est sur place et procède aux premiers relevés.

Benjamin

Photographe