đŸ‡«đŸ‡· PaĂŻta (988) : L’archipel de la Nouvelle-CalĂ©donie en Ă©tat d’alerte

By Rogin

CrĂ©dit photo : © MAIRIE DE PAÏTA


Depuis prĂšs de 5 jours, les soldats du feu de la Nouvelle-CalĂ©donie luttent contre un immense feu de forĂȘt qui se serait dĂ©clarĂ© sur la commune de DumbĂ©a. L’incendie s’est propagĂ© vers la commune de PaĂŻta.

1000 hectares de vĂ©gĂ©tations ont brĂ»lĂ© malgrĂ© les efforts acharnĂ©s des sapeurs-pompiers pour circonscrire le feu. NĂ©anmoins, le feu n’est pas totalement Ă©teint. Aucun bilan humain n’est Ă  dĂ©plorer. Les autoritĂ©s avaient coupĂ© la circulation aux alentours et ont procĂ©dĂ© Ă  la sĂ©curisation des habitations dans les zones Ă  risques.

AprĂšs 4 jours intense d’efforts, le dispositif s’allĂšge pour permettre aux sapeurs-pompiers de se reposer un peu, trĂšs fatiguĂ© (brĂ»lures, entorses, dĂ©shydratation, manque de sommeil). Il passe de 17 vĂ©hicules et une quarantaine d’hommes Ă  7 vĂ©hicules et une vingtaine d’hommes. Le dispositif est nĂ©anmoins renforcĂ© par l’appui d’un HĂ©licoptĂšre Bombardier d’Eau (HBE).

 

Danilo Guépy, directeur de la Sécurité Civile et de la gestion des risques, déplore un manque de moyens.

« Des centres de secours sont mis en place un peu partout. Il en manque encore, c’est sĂ»r, mais on ne peut pas en avoir autant qu’en mĂ©tropole. LĂ , dix-sept vĂ©hicules sont engagĂ©s sur le feu avec une quarantaine de sapeurs-pompiers. MĂȘme si c’est difficile de faire un comparatif, en mĂ©tropole, sur un feu comme ça, il y a au moins 400 sapeurs-pompiers et 80 vĂ©hicules. »

Danilo Guépy, directeur de la Sécurité Civile et de la gestion des risques

Le gouvernement de la Nouvelle-CalĂ©donie Ă  commander douze camions dĂ©diĂ©s Ă  la lutte contre les feux de forĂȘt devant bientĂŽt ĂȘtre mis Ă  la disposition des communes.

La Nouvelle-CalĂ©donie est en Etat d’alerte. La carte prĂ©vifeu a placĂ© 7 communes en risque d’incendie extrĂȘme, soit le niveau le plus Ă©levĂ©. Cet Ă©tat d’alerte a Ă©tĂ© mis en place Ă  cause d’un fort vent soufflant sur la zone depuis 11 heures, mais aussi Ă  cause des hautes tempĂ©ratures frĂŽlant les 40 °C. 6 autres communes sont en risque d’incendie trĂšs Ă©levĂ©.

 

© MÉTÉO FRANCE

 

Pour rappel, les feux sont interdits durant la période de septembre à mai.

 

Au 13 fĂ©vrier 2020, la situation s’est stabilisĂ©e. L’immense feu est dĂ©sormais Ă©teint sur toute la zone. Les sapeurs-pompiers ont procĂ©dĂ© Ă  une surveillance durant 24 heures.

Le dispositif ORSEC a Ă©tĂ© levĂ© Ă  11 heures vendredi dernier, par un arrĂȘtĂ© du prĂ©sident du gouvernement de la Nouvelle-CalĂ©donie.


MOYENS ENGAGÉS

Pompiers : une quarantaine de sapeurs-pompiers, 17 véhicules et un HBE