🇫🇷 PaĂŻta (988) : L’archipel de la Nouvelle-CalĂ©donie en Ă©tat d’alerte

🇫🇷 PaĂŻta (988) : L’archipel de la Nouvelle-CalĂ©donie en Ă©tat d’alerte

Crédit photo : © MAIRIE DE PAÏTA


Depuis près de 5 jours, les soldats du feu de la Nouvelle-CalĂ©donie luttent contre un immense feu de forĂŞt qui se serait dĂ©clarĂ© sur la commune de DumbĂ©a. L’incendie s’est propagĂ© vers la commune de PaĂŻta.

1000 hectares de vĂ©gĂ©tations ont brĂ»lĂ© malgrĂ© les efforts acharnĂ©s des sapeurs-pompiers pour circonscrire le feu. NĂ©anmoins, le feu n’est pas totalement Ă©teint. Aucun bilan humain n’est Ă  dĂ©plorer. Les autoritĂ©s avaient coupĂ© la circulation aux alentours et ont procĂ©dĂ© Ă  la sĂ©curisation des habitations dans les zones Ă  risques.

Après 4 jours intense d’efforts, le dispositif s’allège pour permettre aux sapeurs-pompiers de se reposer un peu, très fatiguĂ© (brĂ»lures, entorses, dĂ©shydratation, manque de sommeil). Il passe de 17 vĂ©hicules et une quarantaine d’hommes Ă  7 vĂ©hicules et une vingtaine d’hommes. Le dispositif est nĂ©anmoins renforcĂ© par l’appui d’un HĂ©licoptère Bombardier d’Eau (HBE).

 

Danilo Guépy, directeur de la Sécurité Civile et de la gestion des risques, déplore un manque de moyens.

Des centres de secours sont mis en place un peu partout. Il en manque encore, c’est sûr, mais on ne peut pas en avoir autant qu’en métropole. Là, dix-sept véhicules sont engagés sur le feu avec une quarantaine de sapeurs-pompiers. Même si c’est difficile de faire un comparatif, en métropole, sur un feu comme ça, il y a au moins 400 sapeurs-pompiers et 80 véhicules.

Danilo Guépy, directeur de la Sécurité Civile et de la gestion des risques

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie à commander douze camions dédiés à la lutte contre les feux de forêt devant bientôt être mis à la disposition des communes.

La Nouvelle-CalĂ©donie est en Etat d’alerte. La carte prĂ©vifeu a placĂ© 7 communes en risque d’incendie extrĂŞme, soit le niveau le plus Ă©levĂ©. Cet Ă©tat d’alerte a Ă©tĂ© mis en place Ă  cause d’un fort vent soufflant sur la zone depuis 11 heures, mais aussi Ă  cause des hautes tempĂ©ratures frĂ´lant les 40 °C. 6 autres communes sont en risque d’incendie très Ă©levĂ©.

 

© MÉTÉO FRANCE

 

Pour rappel, les feux sont interdits durant la période de septembre à mai.

 

Au 13 fĂ©vrier 2020, la situation s’est stabilisĂ©e. L’immense feu est dĂ©sormais Ă©teint sur toute la zone. Les sapeurs-pompiers ont procĂ©dĂ© Ă  une surveillance durant 24 heures.

Le dispositif ORSEC a été levé à 11 heures vendredi dernier, par un arrêté du président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.


MOYENS ENGAGÉS

Pompiers : une quarantaine de sapeurs-pompiers, 17 véhicules et un HBE

Rogin

error: Le contenu est protégé