?? Quargnento : Trois pompiers ont perdu la vie suite à une explosion

?? Quargnento : Trois pompiers ont perdu la vie suite à une explosion

Crédit photo : © VIGILI DEL FUOCO


Dans la nuit de lundi à mardi 5 novembre, trois pompiers sont décédés dans une explosion suspecte intervenue dans un local inhabité situé au nord de l’Italie.

Peu après minuit, une équipe de pompiers s’est rendue sur les lieux suite au signalement d’une fuite de gaz dans la petite commune de Quargnento. Il était 2h00 du matin quand une explosion est survenue alors que les pompiers intervenaient sur un incendie. Suite à cela, l’édifice s’est effondré sur eux.

La justice italienne a ainsi annoncé qu’elle n’exclue pas l’éventualité d’un acte criminel.

« Tout laisse à penser que l’explosion ait pu être voulue et organisée délibérément. »

Souligne également Enrico Cieri, procureur de la ville toute proche d’Alexandrie.

 

Dans un bâtiment à proximité, les enquêteurs ont effectivement retrouvé des indices laissant penser à un autre dispositif intact pouvant être actionné à distance.

« Il y a eu plusieurs explosions par intervalle. Nous avons trouvé des fils électriques, un détonateur et une bonbonne de gaz. »

Précise d’autant plus Enrico Cieri.

Toutefois, si celui-ci envisage la piste criminelle, il exclut toute piste de nature terroriste.

 

Les trois pompiers décédés dans l’explosion sont Matteo Gastaldo, 46 ans, Marco Triches, 38 ans et Antonio Candido, 32 ans. Lors de l’explosion, 2 autres pompiers et un gendarme ont été blessés et transférés dans des hôpitaux.

 

Cinq jours après le drame, l’origine des faits est déterminée. C’est en fait un homme de 51 ans, qui endetté et souhaitant frauder son assurance afin d’en récolter de l’argent, a mis des bouteilles de gaz dans l’objectif de détruire sa ferme par les flammes.

Ce mardi dernier, l’opération ne s’est pas déroulée comme il l’avait conçu puisqu’un sinistre s’est accidentellement déclaré plus tôt que prévu et les pompiers sont intervenus. Les soldats du feu luttant contre l’incendie dans le premier bâtiment auraient pu être sauvés si Giovanni Vicenti les aurait prévenus à propos de la présence de bonbonnes de gaz au sein du second. Malheureusement, il est trop tard pour les pompiers, la ferme explose causant la mort de trois d’entre eux.

Le quinquagénaire ayant avoué les faits seulement après six heures d’interrogations, a été arrêté pour « incendie criminel, homicides volontaires et blessures volontaires ». Questionné par le procureur sur les raisons pour lesquelles il n’a pas informé les pompiers du risque encouru, il a répondu « Je n’ai rien dit parce que j’étais contrarié ». L’enquête a démontré que l’homme et sa conjointe avaient contracté plusieurs dizaines de milliers d’euros de dettes et que leur ferme n’était plus assurée jusqu’à il y a peu. En août dernier, le couple avait repris une assurance aux plafonds très élevés soulevant des interrogations chez les enquêteurs. Les policiers ont également mis la main sur le mode d’emploi de la minuterie dans la chambre du couple.

 

Toute l’équipe de Pompier Actu adresse ses sincères condoléances aux pompiers de Quargnento ainsi qu’à leurs familles.

Lauriane

Rédactrice

RECRUTEMENT RÉDACTION

Dans le cadre de son développement, Pompier Actu recherche les talents de la rédaction de demain. Si vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et porteuse de projets, nous recherchons des candidats motivés pour des portes variés.

 

Résultat de recherche d'images pour "bouton je postule"