Crédit photo : © POMPIER ACTU / BENJAMIN RICARD (Image d’illustration)


Samedi 29 août aux alentours de 7h30 le centre d’appels d’urgence 911, a reçu plusieurs appels concernant l’explosion d’un véhicule sur le parking d’un immeuble de Québec au Canada.

Un homme d’une trentaine d’années aurait manipulé la porte arrière de son véhicule, lorsque celle-ci à explosé. Le véhicule à pris feu dans une zone de logements, dans le secteur de Sainte-Foy.

« J’ai entendu un gros boum, puis quelqu’un qui hurlait de douleur, Je suis sortie sur mon balcon et j’ai vu qu’il y avait un feu. C’était stressant. »

Cite une riveraine.

L’explosion à éjecté de nombreux débris sur plusieurs mètres autours endommageant d’autres véhicules stationnés. La voiture à été entièrement consumée et a atteint par la suite une autre voiture en stationnement.

À l’arrivée des secours le trentenaire à été transporté d’urgence à l’hôpital pour des blessures graves. Sa vie n’est pas menacée.

D’après les premiers éléments de l’enquête, une bonbonne de gaz sous pression présent dans le véhicule, aurait fui durant la nuit. Quand la porte arrière de la voiture a été ouverte, un apport d’oxygène s’est créé, puis une source d’ignition a servi pour faire enflammer l’automobile.

« Ce n’est pas le réservoir qui a explosé, c’est vraiment le gaz qui a créé cette déflagration-là. Un gaz inflammable sous pression, il faut que ce soit entreposé dans des endroits ventilés, ça, c’est sûr et certain. »

Alexandre Lajoie, porte-parole du Service de protection contre l’incendie de Québec.