CrĂ©dit photo : © SÉCURITÉ CIVILE (Image d’illustration)


Un important dispositif est actuellement dĂ©ployĂ© pour porter assistance Ă  six personnes, Ă  plus de 1 800 mètres d’altitude, après un crash d’hĂ©licoptère vers Bonvillard, en Savoie (73), vers 19 heures, ce mardi 08 dĂ©cembre au soir.

Six personnes se trouvaient à bord : un pilote, quatre membres du SAF (Service Aérien Français) et deux policiers de la CRS Alpes.

L’alerte a Ă©tĂ© donnĂ©e par le pilote, vers 19H10. Aucun bilan humain a Ă©tĂ© Ă©tabli. Trois hĂ©licoptères sont dĂ©pĂŞchĂ©s sur place pour participer aux opĂ©rations de secours. Les opĂ©rations de sauvetage seront compliquĂ©es en raison de mauvaises conditions mĂ©tĂ©orologiques (neige et brouillard). L’accès par hĂ©licoptère est compromis. Une opĂ©ration terrestre est en cours.

Un premier contact a Ă©tĂ© Ă©tabli avec un des occupants de l’hĂ©licoptère après l’arrivĂ©e d’une Ă©quipe de secours et d’un mĂ©decin vers 20H20.

Le centre opérationnel départemental en préfecture a été activé. Le plan SATER (Sauvetage Aéro-TERrestre) a été déclenché.

Le prĂ©sident de la RĂ©publique, Emmanuel Macron, vient d’annoncer la disparition de 5 des 6 occupants. Le prĂ©fet de la Savoie, Pascal Bolot, prĂ©cise que le pilote, seul rescapĂ© de ce terrible accident est actuellement Ă©vacuĂ© en urgence absolue, dans des conditions difficiles.

Cet accident arrive dans un contexte de mémoire. En effet, le pilote Jean Garat, le mécanicien opérateur de bord Michel Escalin et le sapeur-pompier Norbert Savornin sont morts en service commandé lors de l’accident du Dragon 30 il y a un an, dont les commémorations se sont tenues le 1er décembre dernier.


MOYENS ENGAGÉS

40 personnes sont actuellement mobilisées dans les opérations de recherches et de sauvetages.

Forces de l’ordre : CRS Alpes, PGHM, Gendarmerie Nationale

MĂ©dical : SAMU 73

Pompiers : SDIS 73

Des moyens extra-départementaux sont également en routes.