1CrĂ©dit photo : © POMPIER ACTU / BENJAMIN RICARD (Image d’illustration)


Les habitants du quartier de la gare de Strasbourg (67) ont Ă©tĂ© rĂ©veillĂ©s par une Ă©norme dĂ©flagration durant la soirĂ©e du mercredi 2 septembre. Il s’agit d’un club de sport, situĂ© au 9 rue Kageneck, qui vient a Ă©tĂ© dĂ©truit par une cause inconnue.

Des dégâts ont été constatés sur plusieurs bâtiments avoisinants. La rue a été bouclée par la police.

La dĂ©tonation, qui a Ă©tĂ© entendue jusqu’Ă  Koenigshoffen, a fait trembler tout le quartier et a effrayĂ© une bonne partie du voisinage. Aucun blessĂ© n’est Ă  dĂ©plorer.

29 pompiers se sont rendus sur place Ă  bord de treize vĂ©hicules. Les agents de G-RDS et de l’ES ont coupĂ© le gaz et l’Ă©lectricitĂ©. Après reconnaissance, aucune fuite de gaz n’a Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©e par les pompiers.

Les moyens sauvetage et dĂ©blaiement ont Ă©tĂ© dĂ©pĂŞchĂ©s sur place. Des pompiers spĂ©cialisĂ©s en Ă©valuation des structures de bâtiment ont Ă©galement Ă©tĂ© mobilisĂ©s. Ceux-ci ont dĂ©clarĂ© que les dĂ©gâts ne menaçaient pas l’intĂ©gritĂ© de la structure.


MOYENS ENGAGÉS

Électricité : ES

Pompiers : une trentaine de sapeurs-pompiers et 13 engins donc la cellule sauvetage et déblaiement

Gaz : R-GDS