Amazonie : Le poumon de la planète part en fumée

Crédit photo : © DPA / AFP / CHICO BATATA


Depuis près de trois semaines la plus grande forêt tropicale du monde qui produit 14 % de notre oxygène est en train de brûler. Des milliers de départs de feu sont déclarés. Près de 25 000 km2 sont partis en fumée. Le ministre de l’environnement brésilien a affirmé que le gouvernement a mobilisé tous les effectifs de secouristes et avions.

Les pompiers tentent de ralentir la propagation des flammes. Ces dernières 48 heures, 2 500 nouveaux départs de feu ont été recensés suite à la sécheresse, au temps sec et à la chaleur. Mais la principale cause de ces feux serait liée à la déforestation qui avance rapidement.

Emmanuel Macron, président de la République française, va évoquer la situation lors du sommet du G7 à Biarritz. Il souligne que cela relève d’une « crise internationale ». Une aide de 20 millions d’euros pour lutter contre les incendies va être débloquée par les pays du G7.

Jair Bolsonaro, président de la République fédérative du Brésil, envoie l’armée pour lutter contre les incendies notamment « pour des actions préventives et répressives contre les délits environnementaux » et pour « l’identification et la lutte contre les foyers d’incendies ». 43 000 soldats renforcent les actions de lutte contre les incendies.

Le « poumon de la planète » est menacé.

Thomas

Rédacteur
error: Le contenu est protégé