Crédit photo : © REUTERS


Une scène surrĂ©aliste c’est dĂ©roulĂ©e Ă  11 H 50 en pĂ©riphĂ©rie de GĂŞnes en Italie. Un viaduc situĂ© sur l’autoroute A10 s’est Ă©croulĂ©. 38 de voitures et trois camions sont tombĂ©s dans le vide. L’Ă©tat d’urgence a Ă©tĂ© dĂ©clarĂ© pour 12 mois par le gouvernement italien après l’effondrement du pont.

D’importantes Ă©quipes de pompiers sont engagĂ©es notamment les Ă©quipes de recherches et cynophiles afin de retrouver d’Ă©ventuels automobilistes coincĂ©s sous les dĂ©combres bien que le relief accidentĂ© et les conditions mĂ©tĂ©orologiques sont dĂ©favorables pour les Ă©quipes de secours.

© AFP – Localisation de l’effondrement

Le bilan

Le bilan fait état de 43 morts. Quatre français figurent parmi les victimes.

16 blessés ont été évacués dont 12 se trouvaient en urgence absolue.

Quatre personnes vivantes ont été extraites des décombres.

L’enquĂŞte

Le pont Morandi surplombant la pĂ©riphĂ©rie de GĂŞnes avait Ă©tĂ© inaugurĂ© en 1967. Il était en rĂ©fection au moment oĂą il s’est effondrĂ©. La structure du pont avait Ă©tĂ© renforcĂ©e en 2016.

Les premiers éléments montrent que le pont se serait effondré suite à des défaillances structurelles.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « blessures involontaires et homicides involontaires » pour les victimes françaises.

Emmanuel Macron apporte son soutien


MOYENS ENGAGÉS

Police : plusieurs Ă©quipages

Pompiers : 300 pompiers et 92 engins dont des Ă©quipes de recherches et cynophiles