Crédit photo : © LA DÊPECHE / PB


C’est une histoire qui aurait pu ĂŞtre dramatique, Thomas papa de deux enfants Ă  fait arrĂŞt cardiaque durant son sommeil il y a une semaine Ă  Montcaut dans le Lot-et-Garonne (47). Au rĂ©veil de sa compagne Jessica, prise de panique Ă  la vue de sa fille restĂ© calme et attendant les consignes de sa maman, reprit son sang-froid et dĂ©cida d’intervenir, d’après son tĂ©moignage :

« Dans la nuit, mon conjoint de 34 ans a fait un arrĂŞt cardiaque. C’est ce que les mĂ©decins appellent une mort subite rĂ©cupĂ©rĂ©e. Il a 34 ans et n’a jamais eu de souci de santĂ©, il a mĂŞme une bonne hygiène de vie. Cela s’est passĂ© pendant la nuit, il dormait et ne s’est donc pas rĂ©veillĂ©. Il n’a rien senti ni sur le moment ni pendant la journĂ©e avant. Il y a 40 000 cas par an en France et seulement 4 % de chance de survie. J’ai commencĂ© Ă  paniquer et lĂ , j’ai regardĂ© ma fille de 8 ans, NoĂ©mie, qui Ă©tait très calme et attendait mes consignes. Du coup, je me suis reprise et j’ai fait ce qu’il fallait, c’est-Ă -dire appel du 15, massage cardiaque… Les pompiers de Laplume sont arrivĂ©s et l’ont pris en charge. »

Après ces paroles Jessica poursuivit :

« Quand j’ai demandĂ© Ă  ma fille de 8 ans comment elle avait fait pour rester si calme malgrĂ© le fait de voir son père mourir, elle m’a dit qu’Ă  la journĂ©e des pompiers, un pompier lui avait dit que quand quelque chose de grave arrivait, il ne fallait pas paniquer et rester calme. Elle a allumĂ© la lumière extĂ©rieure pour que les pompiers nous trouvent, ouvert le portail, emmenĂ© sa sĹ“ur de 5 ans dans une autre pièce pour ne pas qu’elle soit plus choquĂ©e, elle a appelĂ© ses grands-parents pour qu’ils viennent les chercher, car j’allais avec mon conjoint Ă  l’hĂ´pital. Bref, elle a fait tout ce qu’il fallait sans stress apparent et ni elle ni sa sĹ“ur n’ont pleurĂ© Ă  ce moment-lĂ , ce qui m’a permis de faire ce qu’il fallait pour sauver leur papa » elle ajoute Ă  cela : « ça paraĂ®t anodin, mais grâce Ă  cette journĂ©e et Ă  ce que lui avait dit ce pompier, elle est restĂ©e calme et c’est aussi grâce Ă  ça que tout a Ă©tĂ© fait comme il faut. »

Suite Ă  cet incident Jessica, remercie le conseil dĂ©partemental pour l’organisation de cette journĂ©e des pompiers. Après cela, Pierre Camani, PrĂ©sident du Conseil DĂ©partemental parle d’un tĂ©moignage profondĂ©ment touchant.

« Je l’ai immĂ©diatement portĂ© Ă  la connaissance des sapeurs-pompiers qui ont partagĂ© mon Ă©motion Ă  la lecture de votre message. J’adresse toutes mes fĂ©licitations Ă  votre fille qui a fait preuve d’une maĂ®trise de soi exceptionnelle en pareilles circonstances et je vous avoue mon admiration. C’est une grande joie pour nous de savoir que nous avons pu contribuer — Ă  notre modeste niveau — Ă  ce que votre fille ait les bons rĂ©flexes face Ă  une telle situation. J’ai une pensĂ©e particulière pour votre conjoint, Ă  qui je souhaite un rĂ©tablissement rapide et total. »

Après sa sortie de l’hĂ´pital, le père de famille âgĂ© de 34 ans se sent beaucoup mieux et Ă  rĂ©cupĂ©rĂ© toutes ses facultĂ©s.