CrĂ©dit photo : © SÉCURITÉ CIVILE


Depuis prĂšs de 10 jours, les sapeurs-pompiers sont mis Ă  rude Ă©preuve contre un feu de forĂȘt de taille disproportionnĂ©e qui s’est dĂ©clarĂ© Ă  proximitĂ© de la commune de Quenza (2A), lundi soir sur l’Île-de-BeautĂ©. 

Plus de 4 600 hectares de vĂ©gĂ©tations ont brĂ»lĂ© malgrĂ© les renforts des diffĂ©rentes divisions des pompiers (Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille, pompiers de l’air, sapeurs-sauveteurs, sapeurs-forestiers, pompiers des diffĂ©rents SDIS) venus de la mĂ©tropole. Les sapeurs-pompiers misent sur la technologie des drones et celle des images satellites. Des agents de la sĂ©curitĂ© civile, de la gendarmerie et de l’ONF prĂȘtent Ă©galement main forte.

Mauvaise nouvelle, la tempĂȘte Ciara a favorisĂ© la propagation du feu et a rĂ©activĂ© des foyers. Aucune victime n’est Ă  dĂ©plorer. Les autoritĂ©s ont coupĂ© certains axes routiers, ordonner l’Ă©vacuation ou le confinement de la population.

La tĂąche des soldats du feu n’est pas facilitĂ©e. Les conditions de travail sont Ă  dĂ©plorer : routes inaccessibles, moyens aĂ©riens bloquĂ©s par la tempĂȘte, tempĂ©ratures anormalement Ă©levĂ©es, manque de visibilitĂ©…

« Cela s’explique, a priori, par un bouleversement des conditions mĂ©tĂ©orologiques qui se rĂ©pĂšte chaque annĂ©e et qui nous oblige Ă  nous recomposer sur la rĂ©ponse opĂ©rationnelle. »

Jean-Jeacques PERALDI, Directeur adjoint du SIS 2B

Au total, ce sont plus de 630 sapeurs, des dizaines de vĂ©hicules incendie, des hĂ©licoptĂšres et 4 Canadairs qui ont effectuĂ© des centaines de largages depuis le dĂ©but de l’incendie qui sont mobilisĂ©s pour cet incendie.

Un arrĂȘtĂ© prĂ©fectorale a Ă©tĂ© dĂ©crĂ©tĂ© interdisant l’emploi du feu jusqu’au 17 fĂ©vrier 2020.

Le feu devrait baisser en intensitĂ© suite au passage de la tempĂȘte Ciara. La nouvelle tempĂȘte devrait s’abattre sur la rĂ©gion de vendredi jusqu’Ă  mardi.

« En revanche des vents assez importants sont attendus ce vendredi et des vents tempétueux pour mardi. On va concentrer nos efforts pour stabiliser entiÚrement la situation avant mardi. »

Colonel Christophe FRESON, Commandant des opérations de secours au PC des pompiers de Solaro

« Le risque est Ă©videmment important, mais nous gardons bon espoir de gĂ©rer au mieux la situation avant que les vents se lĂšvent. Il nous reste encore quelques jours pour travailler et essayer d’avancer sur la lutte de cet incendie gigantesque. »

Colonel Bruno MAESTRACCI, Commandant du SIS de Corse-du-Sud

 

Au 18 février 2020, la situation est stabilisée. Le feu est désormais maßtrisé. Des opérations de reconnaissances aériennes et terrestres auront lieu sur les prochains jours pour éviter tout départ de feu.


MOYENS ENGAGÉS

Pompiers : plus de 630 sapeurs et plusieurs dizaines d’engins de lutte contre les feux de forĂȘts (camions, hĂ©licoptĂšres et Canadairs)