Crédit photo : © SPRINGFIELD FIRE DEPARTMENT


Lundi matin, il est 7 H 20 lorsque les pompiers de Springfield dans l’État du Massachusetts aux États-Unis, ont Ă©tĂ© alertĂ©s par une alarme incendie d’un bâtiment rĂ©sidentiel d’une vingtaine d’appartements. En quelques minutes, les pompiers sont arrivĂ©s sur les lieux. Ă€ leur arrivĂ©e, ils Ă©taient en prĂ©sence d’un brasier, les habitants sautaient par les fenĂŞtres.

La panique

L’immeuble Ă©tait occupĂ© par une soixantaine de personne lorsque l’incendie se dĂ©clare. Des tĂ©moignages nous informe que beaucoup de personnes sont sortis de cet immeuble. Cependant, les autoritĂ©s ont dĂ©clarĂ© que d’autres rĂ©sidents y compris peut-ĂŞtre une autre femme enceinte, sont rester bloquĂ©s Ă  cause des fumĂ©es et pris de panique, ils ont sautĂ© par les fenĂŞtres et ont atterris dans un buisson. D’après les tĂ©moins un bĂ©bĂ© aurait Ă©tĂ© jeter depuis un Ă©tage, les tĂ©moins ont accouru pour le rĂ©cupĂ©rer et le mettre en sĂ©curitĂ© en attendant l’arrivĂ©e des secours.

Voyant un grand nombre de victimes et un incendie virulent l’officier sur place a demandĂ© le renfort de plusieurs ambulances ainsi que d’autres engins pompes.

 

Le bilan

Cet incendie a Ă©tĂ© dramatique, un père de famille d’une quarantaine d’annĂ©es a perdu la vie avec ses deux jeunes enfants quand il est retournĂ© dans l’appartement en feu les chercher. Il a malheureusement juste eu le temps de faire sortir sa femme enceinte et sa fille.

La veuve et sa fille ont ensuite été transportées en ambulance dans un hôpital de la région pour un suivi psychologique.

Quatre autres personnes ont été blessées dont une femme enceinte.

Environ 70 personnes ont dû être relogées.

L’enquĂŞte

Une enquĂŞte est en cours pour dĂ©terminer les causes de ce dramatique incendie. On rapportera plus tard que le bâtiment n’Ă©tait pas Ă©quipĂ© de sprinklers cependant les alarmes incendies ont fonctionnĂ©s.


MOYENS ENGAGÉS

Pompiers : d’importants moyens de plusieurs casernes