Crédit photo : © SDIS 57 / ANTHONY BOUGES


Dimanche, vers 13 H 45, une moto a percuté une voiture qui sortait de l’autoroute et venait de s’engager après un panneau stop, sur la RD 60 entre Guénange et Uckange en Moselle (57).

Un dispositif de grande ampleur

L’état de santé du motard âgé de 42 ans a nécessité un héliportage vers l’hôpital central de Nancy. Une zone d’atterrissage a rapidement été préparée afin de l’hélicoptère puisse se poser en toute sécurité sur la route bloquée par les forces de l’ordre. Chaque minute étaient comptées pour préserver au mieux l’état du blessé.

Sa passagère âgée de 48 ans quant à elle a été conduite par les secours à l’hôpital de Mercy. Elle est sortie de l’hôpital lundi.

L’automobiliste et sa passagère n’ont pas été pris en charge. Seule la fillette qui se trouvait également dans le véhicule a été transportée à l’hôpital Bel-Air de Thionville en état de choc.

Le principe de la « Golden Hour »

Actuellement lorsque les victimes sont grièvement blessé (polytraumatisé ou hémorragies), les secours tentent de mettre en place la « Golden Hour ». Le principe étant que la victime se retrouve sur une table d’opération dans l’heure qui suit l’accident, afin d’obtenir un taux de survie optimal. Pour la réaliser les personnels sont formés. Des moyens d’évacuation rapide sont engagés, l’hélicoptère restant actuellement le moyen le plus rapide.

Le face-à-face – © SDIS 57 / ANTHONY BOUGES
Un dispositif de grande ampleur – © SDIS 57 / ANTHONY BOUGES

MOYENS ENGAGÉS

Gendarmerie Nationale : plusieurs Hommes

Pompiers : une vingtaine de sapeurs-pompiers et 7 engins (1 FPTSR / 1 VD / 1 VLCG / 3 VSAV / 1 VSM)

SAMU : trois engins (1 hélicoptère / 2 VL)