Crédit photo : © BMPM / FRANÇOIS ETOURNEAU


Ă€ l’aube vendredi 14 septembre, c’est Ă  6 H 30, que les marins-pompiers de Marseille ont Ă©tĂ© alertĂ©s pour un dĂ©part de feu de vĂ©gĂ©tation dans la Calanque de la Mounine, situĂ©e entre Callelongue et Marseilleveyre.

 

Les soldats du feu rapidement arrivĂ©s sur place, dans l’objectif de maĂ®triser l’incendie avant que le mistral ne se lève ont rĂ©alisĂ© que la zone d’intervention Ă©tait inaccessible aux vĂ©hicules terrestres. Des renforts nautiques et aĂ©riens ont Ă©tĂ© demandĂ©s en urgence afin de commencer l’extinction des flammes. Des Canadairs et un hĂ©licoptère de la SĂ©curitĂ© Civile ont appuyer le dispositif en effectuant 32 largages ainsi que le nouveau bateau pompe du Bataillon de marins-pompiers de Marseille qui a effectuĂ© Ă  cette occasion son baptĂŞme du feu. Il a ainsi dĂ©montrĂ© sa polyvalence et son efficacitĂ©.

L’excellente coordination des moyens terrestres, aĂ©riens et nautiques a permis de limiter la surface brĂ»lĂ©e Ă  3 hectares.

Une imprudence semble ĂŞtre Ă  l’origine du sinistre. Un reste de bivouac a Ă©tĂ© retrouvĂ© sur place.

Le Parc national des calanques, un site protégé

La mission des pompiers dans la protection des biens et de l’environnement, est d’autant plus importante dans le Parc national des Calanques qui figure parmi les sites protĂ©gĂ©s depuis 2012. De part sa frĂ©quentation, ses espaces boisĂ©s et ses difficultĂ©s d’accès, il est soumis Ă  un fort risque de feux de forĂŞt durant la pĂ©riode estivale.


Moyens engagés : 28 engins dont 4 moyens nautiques du Bataillon ainsi que 5 moyens aériens de la Sécurité Civile dont 4 Canadairs et l’hélicoptère Dragon 131.

Un détachement de 24 sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône est venu renforcer le dispositif.